fbpx

France : Le gendarme de la vie privée sanctionne Tik Tok

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après Google, Meta, Amazon, Microsoft le mois dernier, et Apple il y a quelques jours, c’est au tour de TikTok d’être sanctionné par la CNIL, le gendarme de protection des données personnelles, pour sa politique en matière de cookies, ces fichiers destinés à affiner le ciblage publicitaire sur Internet.

La filiale du groupe chinois ByteDance va devoir s’acquitter d’une amende de 5 millions d’euros. Il s’agit de sa première pénalité dans l’Hexagone au titre de la protection des données personnelles.

En pleine campagne de contrôles en vue d’améliorer le respect du droit européen sur la question des cookies, le gendarme de la vie privée sur Internet (la CNIL) avait constaté en juin 2021 l’absence d’un bouton «refuser» aussi visible que le bouton «accepter» lorsqu’il était demandé aux internautes visitant le site Web de TikTok s’ils étaient d’accord pour que leur navigation soit suivie. L’objectif des dépôts de cookies sur leurs ordinateurs était par ailleurs insuffisamment détaillé.

Désormais corrigés par TikTok, ces manquements n’ont rien d’une nouveauté pour la CNIL, qui les a observés à de nombreuses reprises sur les grandes plateformes du Web et des réseaux sociaux. Mais le montant de l’amende que devront payer TikTok UK et TikTok Ireland s’avère relativement faible comparé aux 150 millions d’euros infligés à Google et aux 60 millions d’euros qui ont sanctionné Microsoft.

Partager.

Répondre