fbpx

RDC : La gestion du lancement de Congo Airways confiée à Air France-KLM

Pinterest LinkedIn Tumblr +

air franceLe gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) vient de créer une nouvelle compagnie aérienne dénommée Congo Airways. Il a ainsi signé le 15 août 2014 avec Air France-KLM un accord pour le lancement, « si possible d’ici la fin de l’année », de cette nouvelle compagnie aérienne nationale.
L’accord confie à Air France Consulting la gestion du lancement de Congo Airways, qui bénéficiera initialement d’un capital de 35 millions de dollars et d’une dizaine d’avions basés à l’aéroport de Kinshasa-N’Djili. Tous les actionnaires sont congolais, à commencer par l’Etat et des entreprises publiques parmi lesquelles la Régie des voies aériennes (RVA) ou la Société congolaise des transports et des ports (SCTP), tandis que les employés devraient également recevoir des actions.
La RDC avait consulté plusieurs compagnies étrangères comme Brussels Airlines (déjà présente dans le pays via Korongo Airlines), Kenya Airways, Ethiopian Airlines ou Turkish Airlines avant de se décider à signer avec Air France-KLM. Il faut noter que la filiale du groupe Air France-KLM dispose d’une certaine expérience sur le continent, elle a notamment participé au lancement d’Air Côte d’Ivoire. Pour la RDC, il s’agit de succéder à LAC (Lignes Aériennes Congolaises), tombée en faillite en 2003, mais aussi de redorer le blason du transport aérien dans le pays dont toutes les compagnies sont blacklistées en Europe. Depuis 2007, 65 crashs ont tué au moins 210 passagers et membres d’équipage dans ce pays d’Afrique centrale.

Partager.

Répondre