fbpx

Guinée : Alpha Condé est libre mais…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Déposé par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) depuis plus de deux mois, l’ancien président guinéen, le professeur Alpha Condé, n’est plus aux mains de ses tombeurs.

Au cœur d’un 3ème mandat qui avait soulevé des vives polémiques, le Pr. Alpha Condé a finalement été renversé le dimanche 5 septembre 2021. 
En dépit des appels émanant de  la CEDEAO, l’organisation sous régionale à laquelle appartient la Guinée et qui a suspendu le pays en attendant le retour à l’ordre constitutionnel, de son ami Dénis Sassou N’guesso depuis Brazzaville au Congo…, la junte militaire qui a déposé l’octogénaire de 83 ans n’a pas cédé aux pressions.

Finalement, le président déchu est libre et, selon un communiqué lu à la télévision nationale, réside désormais au domicile de son épouse Hadja Djénè Kaba Condé. La junte n’a pas précisé si le séjour du Pr. Condé chez sa femme était assorti de restrictions de la part des militaires. 
Le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), la junte qui a pris la direction du pays après le putsch, « continuera à assurer à l’ancien chef de l’Etat un traitement digne de son rang, et ceci sans aucune pression nationale et internationale », poursuit le communiqué du CNRD.
Il faut noter que pendant sa courte détention, des travaux étaient en cours pour rénover sa résidence de Mafanco, lieu où  est transféré aujourd’hui celui qui fut réélu en 2019 après avoir transgressé la loi fondamentale.

Le président déchu guinéen et son épouse, Djénè Kaba Condé

“Ramener mon époux le Professeur Alpha Condé à la maison et assurer sa sécurité en lui garantissant un traitement digne de son rang est un acte qui m’apaise à plus d’un titre, rassure la famille et tout le peuple de Guinée, » a exprimé Djénè Kaba Condé sa gratitude à la junte.

Partager.

Répondre