fbpx

Guinée: une ligne maritime régulière en vue avec ses 5 pays voisins

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que le commerce entre les pays du continent souffre d’un manque d’infrastructures de transport et de liaisons maritimes et aériennes, la Guinée a décidé de mettre en œuvre une solution efficace avec cinq de ses plus proches voisins, avec lesquels elle partage la façade maritime Atlantique.

En effet, une ligne navale sera mise en place entre la Guinée, le Sénégal, la Gambie, la Sierra Leone, le Libéria et la Côte d’Ivoire. Objectif : dynamiser les échanges entre ces différents pays de la Cédéao. Et visiblement, les autorités de Conakry veulent aller vite et mettre en œuvre ce projet d’une importance capitale pour la sous-région. Ainsi, la Société navale Guinéenne (SNG) a lancé un appel d’offres pour sélectionner un conseiller international afin de mener les études de faisabilité du projet de cabotage. Ce conseiller devra établir un plan d’affaires des trois premières années, mais également proposer le type de navire à aligner sur le trafic de cabotage. Il faudra également effectuer une comparaison avec les autres modes de transport existants.

Ce projet est l’un des plus importants jamais proposés pour le renforcement de l’intégration régional en Afrique de l’Ouest, puisqu’il concerne 5 des 15 pays de la Cédéao et peut même aller au-delà. Y intégrer la Guinée-Bissau ne sera qu’un jeu d’enfant et prolonger cette ligne régulière vers le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria également.

Partager.

Répondre