fbpx

Litige : Pearl Gold AG condamnée à payer 38 millions d’euros à Aliou Boubacar Diallo

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Tribunal de Bamako a condamné l’entreprise allemande Pearl Gold AG à payer 16.576.000.000 de FCFA et 400 kilogrammes d’or à «Pièces d’Or Mansa Moussa SA.», à « Sodinaf SA. » et à son PDG Aliou Boubacar Diallo. Egalement Président de Wassoul’Or. Au prix actuel de l’or, le montant total des condamnations écopées par Pearl Gold AG est d’environ 25 milliards de FCFA, soit 38 millions d’euros.

Les trois jugements qui condamnent Pearl Gold ordonnent l’exécution provisoire des décisions, nonobstant l’exercice des voies de recours. «Pearl Gold AG avait multiplié les procédures contre mes différentes sociétés, allant jusqu’à la saisie de leurs comptes. Elle avait également tenté sans succès d’invalider en justice les résolutions des conseils d’administration et des assemblées générales de Wassoul’Or. Elle a aussi demandé la mise en redressement et même la liquidation de Wassoul’Or SA sans obtenir gain de cause», déclare Alioune Boubacar Diallo. Et d’ajouter : « Pearl Gold AG, co-actionnaire de Wassoul’Or avec les sociétés de mon groupe, a pourtant toujours été représenté au sein des organes de gestion et de contrôle de Wassoul’Or SA où se trouve sa place pour défendre l’intérêt de ses actionnaires, mais a soudain choisi la politique de la chaise vide préférant s’engager dans des procédures judiciaires risquées, dangereuses et périlleuses pour ses propres actionnaires ».

tinmar 970

Cela dit, Wassoul’Or SA. vient d’entamer seule son plan de relance, tel qu’approuvé par l’arrêt de la Cour d’appel n°56 du 14 juillet 2015, lui accordant le règlement préventif.

La Pearl Gold AG est un développeur de projets et investisseurs actif listé à la Bourse de Francfort et ayant son siège à Francfort. Elle se concentre sur des investissements dans des entreprises d’exploration et minières ouest-africaines, et notamment dans le domaine de l’or et autres métaux précieux.

Partager.

Répondre