Dernières nouvelles
Accueil » Actualité » Simed

Simed

SYMPOSIUM INTERNATIONAL DES MEDIAS POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE A L’HORIZON 2030 (SIMED)

Simed_1_edition_02

1ère édition du 03 au 05 Mai 2015 au Palais des Congrès de Niamey-Niger

 

Contribution des médias dans la mise en œuvre des politiques nationales : réduire les inégalités pour la fourniture inclusive et équitable des services sociaux de base du Programme de Développement Durable Post 2015

 

Partenaire_Simed

Téléchargez le Dossier de participation au SIMED 2015 (PDF)

CONTEXTE

Au 31 Décembre 2015, nous arrivons à l’échéance de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). De 2000 à 2015, Huit (8) objectifs ont été consignés dans l’agenda international, à savoir :

  •   réduire l’extrême pauvreté et la faim ;

  •   assurer l’éducation primaire pour tous ;

  •   promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ;

  •   réduire la mortalité infantile ;

  •   améliorer la santé maternelle ;

  •   combattre le VIH-sida, le paludisme et d’autres maladies ;

  •   assurer un environnement durable ;

  •  mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

Les objectifs du millénaire pour le développement(OMD) ont largement contribué à la prise de conscience, par les Etats et l’opinion publique, des souffrances et des conditions de misère extrême endurées par un grand nombre d’individus, sur les chiffres révoltants en termes de mortalité maternelle et infantile, du taux d’éducation extrêmement bas dans bon nombre des pays et du faible taux d’accès à des services d’eau et d’assainissement sûrs.Les OMD ont notamment permis d’inciter les gouvernements africains, notamment, à prendre des engagements publics visant à améliorer le sort des populations cibles et d’impliquer la société civile aux cotés des Gouvernements afin d’atteindre ces objectifs.

Le bilan de la réalisation des OMD à quelques mois de l’échéance fait ressortir des progrès significatifs à travers le monde. La pauvreté a reculé, le taux de scolarité a augmenté et le taux de mortalité infantile a considérablement baissé. En outre, l’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement a été élargi tandis que des investissements appréciables ont été mobilisés pour la lutte contre le paludisme, le sida, la tuberculose et la mal nutrition, ce qui a permis de sauver plusieurs millions de vies humaines.

Cependant, beaucoup reste à faire, particulièrement en Afrique subsaharienne. Ainsi, les dirigeants du monde, sous l’égide des Nations Unies, ont travaillé dans la mise en place d’un programme post 2015 avec une échéance de 2030 et dont l’adoption est prévue en septembre 2015. Les Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine, réunis lors de la vingt deuxième session ordinaire de la Conférence de l’Union le 31 janvier 2014, se sont tombés d’accord sur une position commune africaine sur ce programme qui abordera de nombreuses problématiques : mettre fin à la pauvreté et à la faim, améliorer la santé et l’éducation, bâtir des villes plus durables, combattre les changements climatiques et protéger les océans et les forêts.

Il y’a lieu de noter que lors de la réalisation des OMD 2015, une des lacunes relevées, notamment en Afrique, est le rôle peu actif joué par les médias dans la sensibilisation des acteurs pour une plus grande participation aux échéances prévues. Pour le nouveau programme, les médias comptent, cette fois-ci, jouer leurs rôles et amener leurs contributions à la réalisation des objectifs 2030.

Ainsi, le Réseau Nigérien des Journalistes pour l’Education et le Développement (RENJED) et le Réseau des Journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement au Niger (REJEA) lancent l’initiative de symposium international intitulé : « Symposium International des Médias pour le Développement Durable à l’horizon 2030 (SIMED) ».

Le symposium a pour objectif d’amener les médias à s’engager dans l’accompagnement des Etats africains pour la réalisation de l’agenda post 2015.

En effet, le Niger offre un cadre idéal pour réunir les médias africains et au-delà de l’Afrique autour de ce nouveau programme et cecipour deux raisons essentielles :

  1. 1)  les plus hautes autorités du Niger accordent un rôle important aux médias, pour preuve, le Président de la République, Son Excellence Issoufou Mahamadou est le premier Chef de l’Etat à signer la Déclaration de la Montagne de la Table,

  2. 2)  les médias nigériens sont très actifs dans l’accompagnement des politiques publiques de développement du pays à travers les différents réseaux des journalistes sur les différentes thématiques de développement avec l’appui des partenaires technique et financiers.

La première édition se tiendra du 03 au 05 Mai 2015 à Niamey (le 03 Mai, c’est la Journée Internationale de la Liberté de Presse) sous le thème «Contribution des médias dans la mise en œuvre des politiques nationales : réduire les inégalités pour la fourniture inclusive et équitable des services sociaux de base du Programme de Développement Durable Post 2015 »

Média Salon

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse