fbpx

Tech : Le Nigeria lancera les enchères de la 5G le 12 décembre  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après une année et demie de préparation, le Nigeria est sur le point de rejoindre la liste des pays africains où la 5G est opérationnelle.

La Commission des communications du Nigeria (NCC) vient d’annoncer la mise aux enchères du spectre de fréquence télécoms pour la technologie 5G le 13 décembre. Le prix de réserve a été fixé à 197,4 millions de dollars. 
Seront qualifiées aux enchères, seules les entreprises titulaires de licence télécoms qui se seront acquittées au préalable d’un acompte représentant 10% du prix de réserve. Celles en situation d’irrégularité ne pourront participer qu’avec une approbation du régulateur conditionnée par un plan de mise en conformité. 
L’ouverture des enchères de la 5G le 13 décembre prochain marquera un tournant pour le marché nigérian des télécoms. Elle sera l’aboutissement de plusieurs efforts engagés depuis 2020 par le ministère des Communications et de l’Economie numérique et l’Autorité de régulation du secteur, des efforts qui se sont traduits entre autres, par l’élaboration d’une politique nationale sur la 5G. 
L’acquisition du spectre de fréquence pour la 5G donnera droit à une licence de spectre d’une durée de 10 ans. Les opérateurs télécoms qui voudront prendre part à la vente aux enchères devront détenir une licence de service d’accès universel (UASL) opérationnelle. Les éventuels titulaires du spectre télécoms pour la 5G disposeront d’un plan de déploiement s’étalant sur une période de 10 ans, à compter de la date d’attribution de la licence. 
Entre la première et la deuxième année de la licence, ils devront déployer le service dans au moins un Etat de chacune des six zones géopolitiques du pays. De la troisième à la cinquième année, ils seront tenus de couvrir entièrement une zone géopolitique du pays. Entre la sixième et la dixième année, ils devront couvrir tous les trente-six Etats de la fédération. 

 

Partager.

Répondre