fbpx

Technologie 5G : Ericsson change de vitesse avec zéro-contact

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans l’univers de la 5G, Ericsson mise sur l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (ML). Et ce, dans l’objectif de mettre en place des opérations réseau cognitives avec zéro-contact. C’est d’ailleurs une exigence dont s’emploie Ericsson pour donner du répondant à tout ce qui est gestion des nouvelles complexités opérationnelles, la rentabilité, la minimisation des erreurs opérationnelles et l’augmentation des capacités humaines. Alors quoi de plus exigeant que de changer de vitesse pour devenir beaucoup plus prévisibles et proactifs que jamais en mettant en œuvre l’IA et le ML.

 

5g ericssonAvec la 5G et les technologies de nouvelle génération telles que le découpage de réseau et l’Internet des Objets, ainsi qu’un nombre croissant d’appareils connectés que conforte la tendance de l’expérience de l’utilisateur final, il est devenu essentiel pour les fournisseurs de services gérés (MSP) de réécrire les règles de fonctionnement et de se concentrer sur les opérations gérées automatiquement et pilotées par les données.

tinmar 970

À mesure que les technologies d’automatisation et d’IA s’améliorent, les réseaux zéro-contact du futur seront bientôt en mesure de déterminer automatiquement les actions à entreprendre avec une intervention humaine minimale. L’introduction d’algorithmes cognitifs d’IA permet au réseau de percevoir les conditions actuelles du réseau – ce qui facilite la planification, la décision et l’action dans ces conditions pour obtenir de meilleurs résultats. Avec les réseaux cognitifs basés sur des techniques d’intelligence artificielle, nous nous rapprochons de la réalisation de la vision zéro-contact qui devrait changer notre vie dans les cinq prochaines années.

Amélioration de prise de décisions 

Des agents auto-adaptables, évolutifs et intelligents travailleront aux côtés d’experts humains pour améliorer la qualité des services et accélérer le rythme de la prise de décision de plusieurs manières, notamment par:

  • Le provisionnement automatisé, service complet et orchestration de domaine (autoréparation, mise à l’échelle, découpage, etc.)
  • Le diagnostic automatisé des pannes pour réduire le temps de récupération
  • La maintenance proactive et prédictive pour réduire les risques de panne
  • Les diagnostics automatisés des performances du réseau
  • La gestion augmentée des effectifs
  • Les rapports automatisés dans tous les domaines
  • L’installation et l’intégration Plug & Play (Zéro contact pendant le déploiement)

A titre d’exemple, Ericsson qui est un des leaders de l’industrie de l’IA et de l’apprentissage automatique pour les plates-formes de réseaux de télécommunications ambitionne la transformation des réseaux techniques en réseaux d’apprentissage continu pour humains et machines. Lors du Congrès mondial du mobile 2019, nous avons présenté nos opérations axées sur l’IA et notre vision de l’avenir, ainsi que les nombreux avantages du zéro-contact.

Vision zero-contact 

En outre, la mise en œuvre réussie des réseaux d’auto-optimisation (SON) peut également être considérée comme un moyen de se rapprocher de la matérialisation de la vision zéro-contact. Notre vision SON est basée sur l’application de fonctionnalités SON spécifiques là où elles deviennent plus efficaces dans une topologie de réseau (SON hybride).

Les fonctionnalités SON, qui nécessitent des décisions en temps quasi réel et qui fonctionnent dans une zone de réseau limitée, sont généralement fournies en tant que fonctionnalités SON distribuées (D-SON), par exemple l’équilibrage de charge inter-fréquence (IFLB), les relations de voisinage adjacentes (ANR) et la mobilité automatisée. Optimisation (AMO).

Les fonctionnalités SON qui fonctionnent sur l’ensemble du réseau et qui nécessitent donc plus de temps pour la collecte de données ou doivent être capables de multi-technologies/multifournisseurs afin de prendre des décisions, sont généralement fournies sous forme de fonctionnalités SON centralisées (C-SON), par exemple l’Optimisation de l’inclinaison électrique à distance (RET).

L’automatisation/l’IA est une option que nous avons prise depuis des années déjà avec des investissements annuels en R&D dont 300 ingénieurs, dans différents centres mondiaux, travaillent sans relâche pour développer de plus en plus l’utilisation de l’IA/ML.

Après avoir mis en œuvre l’IA/ML sur le terrain, en collaboration avec des fournisseurs de services, nous avons conclu que pour réussir à appliquer l’automatisation et l’IA, les aspects organisationnels sont tout aussi importants que les aspects technologiques. La gestion du changement, le renouvellement, l’amélioration des qualifications, et le développement de nouvelles méthodes de travail, ainsi que le changement culturel et les mentalités sont tous des éléments essentiels pour garantir que l’IA et l’automatisation soient utilisées de la meilleure façon possible. Le but étant de transformer efficacement le fonctionnement des opérations. 

Partager.

Répondre