Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Afrique de l’Est et Centrale : La Banque Mondiale annule six projets régionaux

Afrique de l’Est et Centrale : La Banque Mondiale annule six projets régionaux

Compte tenu de la nouvelle stratégie de la Banque mondiale en Afrique, elle vient de décider d’annuler six projets régionaux en préparation.

banque mondialeCette annonce est contenue dans une correspondance du directeur des Opérations à la Banque mondiale au Burundi adressée au ministre burundais des Finances, du budget et de la coopération au développement économique.

Signée le 5 septembre par Jean-Christophe Carret, directeur des Opérations pour le Burundi et  rendue public ce lundi, la Banque précise que cela tient compte de la nouvelle stratégie de cette banque sur les projets régionaux. « Seul le projet de facilitation du commerce dans la région des Grands-lacs est maintenu », nuance-t-il.

Les projets concernés par cette décision sont le projet de transformation de l’agriculture en Afrique centrale et du Centre (ECAAT), le projet de gestion environnementale du lac Victoria (LIVEMP III), le projet de transport sur le lac Tanganyika, le projet régional de gestion environnementale du lac Tanganyika, le projet d’intégration régionale accélérée de la communauté est-africaine ainsi que celui de développement hydroélectrique de Ruzizi III.

Via cette correspondance, Jean-Christophe Carret signale  que les équipes de la BM vont entrer en contact avec les services techniques et les ministères sectoriels pour la gestion des fonds de préparation de projets qui avaient été accordés dans le cadre de ces différents projets.

Malgré cette décision, Ekaterina Svirina du service de communication à la Banque mondiale souligne  que cette institution internationale tient à confirmer que son portefeuille de 683 millions de dollars au Burundi par exemple est toujours en vigueur. « La  récente révision de notre stratégie en Afrique nous a conduits à diminuer le nombre de projets régionaux en préparation », éclaire-t-elle, notant que cette décision concerne l’ensemble des pays couverts par ces projets régionaux.

Banque & Finance Groupe Banque mondiale Investissements internationaux Jean-Christophe Carret

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse