fbpx

Afrique du Sud : 66.000 emplois à créer dans les infrastructures

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir proposé le sauvetage de la South African Airways en la renflouant avec 638 millions de dollars, voilà que le gouvernement sud-africain veut s’attaquer à la problématique du chômage. Le gouvernement entend créer quelque 66.000 emplois dans les mois à venir dans le BTP et les infrastructures.

Même avant la crise du Covid-19, l’Afrique du Sud était l’un des pays les plus touchés par le chômage, malgré son niveau de richesse qui le place parmi les pays à revenus moyens supérieurs. Avec la pandémie, plusieurs milliers d’emplois de plus ont été perdus, autant dire qu’il y a du travail pour les autorités gouvernementales.

La ministre sud-africaine des Travaux publics et des infrastructures, Patricia de Lille, vient d’annoncer une première solution portant sur les grands projets que va lancer son département. Ainsi 52.000 emplois seront créés grâce à un programme de gestion et d’investissement dans 44 districts, alors 4000 autres le seront avec la construction et l’entretien des routes secondaires ou de production en milieu rural. Enfin, les jeunes diplômés auront droit à 10.000 emplois qui leur seront réservés par le même département ministériel.


Evidemment, dans un pays de 58 millions d’habitants où le taux de chômage des jeunes atteint 30%, il y a encore beaucoup à faire, mais il semble qu’il s’agisse que d’un début pour amorcer la relance. En effet, le programme d’investissement dans les infrastructures pour les dix prochaines années portent sur quelque 6 milliards de dollars et devrait surtout avoir un effet déclencheur pour inciter le privé à suivre.

Photo : Patricia de Lille, la ministre sud-africaine des Travaux publics et des infrastructures

Partager.

Répondre