fbpx

Afrique du Sud : 7 milliards de dollars pour moderniser le port de Durban

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Afin de repositionner le port de Durban en Afrique du Sud face à la concurrence des ports d’Afrique de l’Est, mais également celui de Tanger Med au Maroc et Port-Saïd en Egypte, le gouvernement sud-africain a décidé de sortir le chéquier pour un important projet de modernisation.

Vue panoramique du Port de Durban.

Sept milliards de dollars. C’est le montant que compte débourser le gouvernement sud-africain en collaboration avec des investisseurs privés, pour la modernisation du port de Durban qui fut jadis le plus grand port du continent africain et qui a perdu sa place au profit d’autres construits récemment. Il s’agira, à termes de permettre d’accueillir quelque 11 millions de conteneurs équivalent vingt pieds (Evp) contre 2,6 millions actuellement. L’objectif est donc de permettre à ce port de l’extrême sud du continent de retrouver sa place en attirant davantage les gros navires. Le président Cyrill Ramaphosa est très impliqué dans ce projet et en a fait lui-même l’annonce. Selon lui, «grâce à des améliorations opérationnelles et à des réformes structurelles, le port de Durban reprendra sa place de port le plus performant d’Afrique».

Dans le cadre de ce projet, le chenal sera approfondi de sorte que Durban puisse accueillir des navires modernes connus pour avoir un important tirant d’eau. De même, le remplissage des quais sera également élargi dans le but d’avoir de plus grandes capacités d’accueil. L’agrandissement du port sera confié à un opérateur privé qui devra être choisi par l’Autorité portuaire sud-africaine, en l’occurrence Transnet.


Partager.

Un commentaire

  1. Avatar

    Cet argent aurait été mieux utilisé dans la construction d’une autre centrale nucléaire sud africaine, vu le déficit énergétique du pays.

Répondre