fbpx

Angola : la Sonangol commande deux imposants navires pétroliers

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que la plupart des pays d’Afrique subsaharienne continuent de laisser l’exploitation de leurs ressources naturelles à des entreprises étrangères, l’Angola semble tenir le bon coup avec la Sonangol, sa compagnie pétrolière nationale. Cette dernière vient de lancer la commande des deux imposants navires d’une très grande capacité pour assurer elle-même le transport de sa production.

C’est auprès du constructeur sud-coréen Hyundai Samho Heavy Industries (HSHI) que la Sonangol va acquérir deux pétroliers d’une capacité respective d’1 million de barils. Il s’agit littéralement d’un changement d’échelle par rapport aux navires actuels de la flotte dont dispose la société nationale de ce pays d’Afrique australe.
Selon le journal Sonangol « Pacaça », le premier navire sera livré au premier semestre 2023 et le second au deuxième semestre de la même année.

Actuellement, la flotte de la Sonangol comprend 9 bâtiments de moindre capacité. Or, le renouvellement, prochainement, de la flotte de pétroliers, reposera sur l’acquisition des navires de la ligne Suezmax.
Le Suezmax, dont la durée de vie est de 20 ans, a la désignation dérivée du fait qu’il peut transiter par le canal de Suez, malgré sa grandeur et son énorme capacité de transport de barils.

Partager.

Répondre