fbpx

Burkina Faso : Les ex-ministres priés d’«éviter les déplacements»

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, Président de la Transition burkinabè


Le président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), la junte militaire au pouvoir au Burkina, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a instruit les membres du gouvernement déchu du président renversé Roch Marc Christian Kaboré, de restreindre leurs mouvements.

Les membres du dernier gouvernement ont été convoqués hier mercredi par la junte au camp militaire Baba Sy. La rencontre s’est déroulée loin des regards de la presse mais un communiqué a été envoyé aux rédactions. La junte y affirme ne détenir aucune autre personnalité du régime en dehors du président Kaboré. 
La junte a instruit les membres du dernier gouvernement à ne poser d’actes tendant à faire obstacle à leur plan de marche qui ne s’arrêtera pas tout en les invitant chacun à restreindre ses déplacements à l’intérieur de Ouagadougou.
Le MPSR déclare par ailleurs qu’il reste «ouvert à toute contribution de la dernière équipe gouvernementale et travaille à impliquer toutes les composantes nationales dans la gouvernance».
La Cédéao a annoncé un sommet extraordinaire dans les prochains jours sur la situation au Burkina Faso. De son côté, le puissant syndicat l’Unité d’Action syndicale (UAS) du Burkina Faso « a rappelé son opposition de principe aux coups d’Etat « , même si cette situation s’est traduite par « l’incapacité de Kaboré à garantir aux populations leur droit à la sécurité et à une existence digne « .

Partager.

Répondre