Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Burundi : La Banque Mondiale fait un don de 30 millions de dollars

Burundi : La Banque Mondiale fait un don de 30 millions de dollars

Quelques semaines après l’annulation de six projets régionaux en préparation en Afrique des Grands-Lacs, la Banque mondiale a accordé un don de 30 millions de dollars US  pour le financement d’un projet ‘’Petite enfance et maîtrise démographique’’ dénommé ‘’ Nkuriza’’ (Aidez-moi à le faire grandir).

Jean-Christophe Carret, directeur des Opérations à la Banque mondiale pour le Burundi et Domitien Ndihokubwayo, ministre burundais des Finances après la signature de l’accord, à Bujumbura

Jean-Christophe Carret, directeur des Opérations à la Banque mondiale pour le Burundi et Domitien Ndihokubwayo, ministre burundais des Finances après la signature de l’accord, à Bujumbura

Selon Jean-Christophe Carret, Directeur des Opérations à la Banque mondiale pour le Burundi,  ce projet mettra l’accent sur la nutrition des femmes en âge de procréer et aux enfants de moins de cinq ans avec un accent particulier sur les enfants de 0 à deux ans. «Ce qu’on appelle communément les 1000 premiers jours de la vie.» Avant de préciser que ses actions se focaliseront aussi aux activités de planification familiale et agricoles destinées à améliorer la qualité de l’alimentation des ménages les plus vulnérables. « Ce projet exprime la volonté de la Banque mondiale d’accompagner le gouvernement du Burundi dans les secteurs dits sociaux en ligne avec le Plan national de développement pour la période 2018-2027 », a motivé ce diplomate qui ajoute que ce projet contribue en effet à deux axes stratégiques, à savoir :  «Développement du capital humain’’ et ‘’ Agriculture, élevage et sécurité alimentaire’’.

Les bénéficiaires étant  76 000 enfants de moins de 2 ans, 305 000 enfants de moins de 5 ans, 38 000 ménages vulnérables et 450 000 femmes en âge de procréer. S’étendant jusqu’à 2023, les bénéficiaires viennent de six provinces  du pays :  Makamba (sud du pays), Muyinga, Kirundo et Cankuzo (Nord-est), Bubanza et Cibitoke (Ouest du pays).

Pour sa part, Domitien Ndihokubwayo, ministre burundais des Finances a affirmé que la Banque mondiale est active au Burundi. Selon lui, elle accompagne le gouvernement dans ses projets de développement.

Malgré l’annulation de six projets régionaux en préparation en Afrique des Grands-Lacs, début septembre, la Banque mondiale reste un grand partenaire du Burundi. Ses principaux domaines d’intervention étant l’agriculture, l’énergie, la santé, la  protection sociale, l’éducation, l’environnement, la gouvernance et le commerce. Selon les données de cette institution internationale, ce pays des Grands-Lacs compte dix projets nationaux en cours exécution avec un engagement net de 485 millions de dollars, tous financés par l’IDA sous forme de dons au titre du Financement de Projets d’Investissement. Bujumbura participe également à quatre projets régionaux en cours avec un engagement net de 228,45 millions de dollars. Etc.

Banque mondiale Domitien Ndihokubwayo Jean-Christophe Carret

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse