fbpx

Coton : Le Mali revoit à la hausse ses ambitions.

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Premier producteur continental avant 2019, le Mali a fixé à  280 FCFA, le prix du kilogramme du coton. Un effort de l’Etat afin de relancer la machine de l’or blanc grippée avec l’avènement du covid 19.

A travers une note du département de tutelle, plusieurs annonces ont été faites : le secteur du développement rural aura 15 % du budget national. Le maintien des subventions des engrais à 11000 FCFA, et le prix d’achat au kilogramme du coton grain à 280 FCFA sont validés.

Suite à une mauvaise négligence des budgets alloués aux engrais en 2020, l’Etat du Mali était obligé de diminuer le prix du coton. Par la suite, le kilogramme au producteur était à 250 FCFA. Conséquence : sur une prévision de production cotonnière de 810.000 tonnes pour la campagne agricole 2020-2021, il a été réalisé 147 000 tonnes. Autrement dit, une baisse de 70 % par rapport aux projections.


Désormais barré au classement par le Bénin et parfois le Burkina, le Mali compte prendre toutes les mesures nécessaires pour faire de cette campagne un succès.

Partager.

Répondre