fbpx

Covid-19 : Fin de l’état de catastrophe nationale en Afrique du Sud

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A la lumière de la diminution des cas de Covid-19, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé officiellement lundi 4 mars que l’état de catastrophe nationale en vigueur depuis 750 jours dans le pays devrait prendre fin ce mardi 00H00.

« Alors que la pandémie n’est pas terminée et que le virus est encore parmi nous, les conditions ne nécessitent plus que nous demeurions en état de catastrophe nationale. A l’avenir, la pandémie sera gérée conformément à la Loi sur la Santé nationale », a-t-il dit lors d’une allocution télévisée. La déclaration d’état de catastrophe nationale décidée en mars 2020 a permis au gouvernement de prendre des mesures visant à empêcher que davantage de personnes ne soient infectées par le nouveau coronavirus et à ce que d’innombrables vies soient sauvées, a ajouté le président sud-africain. La Loi sur la gestion des catastrophes prévoit que certains éléments de la réglementation peuvent rester en place pendant une période limitée pour « le rétablissement et la réhabilitation post-catastrophe », a-t-il précisé. Selon le président sud-africain, certaines dispositions transitoires resteront en place pendant 30 jours après la fin des mesures contraignantes pour stopper la pandémie afin de garantir que les précautions nécessaires en matière de santé publique et que d’autres services ne soient interrompus pendant l’entrée en vigueur des nouvelles réglementations prévues par la Loi sur la santé. Ces mesures transitoires devraient inclure le port du masque dans les espaces publics fermés, une preuve de vaccination ou un test PCR négatif pour les voyageurs étrangers entrant dans le pays.

L’Afrique du Sud a été le pays le plus affecté en Afrique par la pandémie avec 3.667.560 cas d’infection confirmés et 100.052 décès.

Partager.

Répondre