fbpx

Dettes extérieures : La Chine éponge 23 prêts contractés par des pays africains

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’annulation de la dette de plusieurs pays africains a été officialisée par le patron de la diplomatie chinoise Wang Yi lors d’une réunion de coordination de la coopération sino-africaine.

Le gouvernement chinois, n’a donné aucune précision ni sur les montants ou l’identité des pays concernés par cette annulation. Il ressort que 23 prêts accordés à 17 pays qui sont arrivés à échéance en fin 2021, sont purement et simplement annulés. 

Premier créancier de l’Afrique, la Chine s’était déjà engagée, par le passé à une pléiade de restructurations de dettes au Congo, en Angola ou précédemment en Zambie.

Le numéro 2 de l’économie mondiale, par ce geste, apporte à ces économies fragiles une bouffée d’oxygène, contrairement à d’autres qui les entraînent dans l’engrenage de la dette.

Pour rappel, les créances totales de la Chine sont évaluées aujourd’hui 150 milliards de dollars. Cette annulation de dette intervient après l’appel des États africains sortis exsangues de la pandémie du Covid-19 pour une annulation pure et simple des dettes

Pékin  a intensifié ces dernières années ses investissements en Afrique. Notamment dans les infrastructures ferroviaires, portuaires, routières …

Partager.

Répondre