fbpx

Egypte : La banque centrale injecte 1,3 milliard de dollars pour soutenir l’économie du pays

Pinterest LinkedIn Tumblr +

 

La croissance mondiale s’est établie à 2,9% en 2019. Selon, Gerry Rice, Porte-parole du FMI, il est tôt pour estimer les conséquences de la crise sanitaire du coronavirus sur la croissance mondiale, que l’institution financière estimait encore à 3,3% en janvier 2020.

«Tout dépendra, estime Gerry Rice, des plans de relance mis en place par les pays pour soutenir leur économie». En effet, plusieurs pays ont déjà annoncé des plans de relance de leur économie par le biais de leur banque centrale. C’est le cas de la banque centrale égyptienne qui a annoncé il y a quelques jours, un plan de sauvetage de 1,3 milliard de dollars pour soutenir son économie.

tinmar 970

 

Un plan de sauvetage qui en annonce d’autres

L’Égypte est l’une des puissances économiques du continent africain. Pour rappel, lors de la crise des subprimes en 2009, la banque centrale du pays avait mis en place un plan de relance consistant d’une part en la baisse de son taux directeur de 50 points de base et de l’injection de 15 milliards de livres égyptiennes dans l’économie (près d’1 milliard de dollars). Cette fois-ci, la banque centrale a annoncé il y a quelques jours un plan de relance de 1,3 milliard de dollars pour soutenir le marché des actions. Dans la foulée, le principal indice boursier du pays, EGX30 a connu une hausse de 6,8 % à la clôture du lundi 23 mars suite au communiqué de la banque centrale. L’une des meilleures performances au plan international dans un contexte économique où la tendance baissière est générale sur l’ensemble des marchés financiers internationaux. Il reste que sur l’ensemble, la bourse égyptienne reste baissière de l’ordre de 28%. D’autres mesures de relèves suivront à en croire les autorités du pays.

 

Il faut dire que plusieurs pays se sont engagés dans des politiques de relance massive de leur économie. À titre d’exemple, la FED aux Etats-Unis a annoncé un plan de d’injection de 2000 milliards de dollars dans l’économie américaine. Quant au FMI, il a récemment annoncé un plan de soutien de 50 milliards de dollars aux pays africains dont 10 milliards à taux 0%.

Partager.

Répondre