fbpx

Electricité : 35 milliards d’UM du FADES pour le financement de projets énergétiques en Mauritanie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

electrificationUn accord de financement du fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) de l’ordre de 33 millions de dinars koweïtiens (35 milliards ouguiyas environ), destiné au développement des réseaux de production, de transport et de distribution de l’électricité en Mauritanie, a été signé le 18 septembre dernier, à Nouakchott, par le ministre des affaires économiques et du développement, Sid’Ahmed Ould Raiss et Hasseb Rassoul El-Abid, conseiller juridique du directeur général du conseil d’administration du FADES,. Le projet en question comporte trois composantes: l’approvisionnement régulier et à un coût réduit des villes d’Aleg, de Maghtalahjar, de Sangrava et de Chegar par une liaison à la centrale de Manantali (Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal, OMVS), la construction de centrales de transformation et de lignes de transport pour relier certaines villes et localités proches de Néma et d’Adel Bagrou à deux centrales hybrides qui seront réalisées à cette fin, l’extension de la station de Nouakchott et la création d’une autre à Nouadhibou ainsi que la réalisation d’une ligne haute tension de 400 km entre ces deux villes.

Le Fades vient ainsi au secours de la Mauritanie pour reprendre le financement d’un projet d’importance que la société britannique Tullow Oil avait fini par abandonner pour coûts jugés excessifs.

tinmar 970
Partager.

Répondre