fbpx

Fintech : Avant de démarrer son activité, une startup éthiopienne lève 3,5 millions de dollars

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les fintechs africaines continuent de cumuler les succès et d’attirer en conséquence les fonds d’investissements tout comme les privés au point où même avant de démarrer ses activités, une startup éthiopienne a réussi à lever quelques millions de dollars.

En effet, Arifpay qui attend son autorisation officielle de la part de la Banque centrale éthiopienne pour effectuer des opérations de paiements électroniques, convainc déjà les investisseurs. Il a décroché un premier investissement de 3,5 millions de dollars US, alors que son agrément n’est même pas encore accordé par la Banque centrale. Ce dernier est attendu courant avril prochain.

Ces fonds viennent de 31 investisseurs qui croient fortement au potentiel de ce secteur des paiements électroniques que la Banque centrale éthiopienne a décidé d’ouvrir aux entités autres que les banques commerciales. Dans ce pays de 110 millions d’habitants qui a connu un développement fulgurant récent du secteur des télécommunications, les paiements électroniques sont en effet promis à un bel avenir.

«Une fois opérationnelle, ArifPay aspire à apporter une contribution significative au secteur financier en proposant des services de paiement numérique qui répondent aux besoins des consommateurs en matière de transactions en ligne. ArifPay donnera aux entreprises les moyens de numériser leurs activités et services», a affirmé Habtamu Tadesse, fondateur Arifpay.

Arifpay pourrait connaître un développement similaire aux startups nigérianes du même secteur qui attirent les plus gros investissements dans le monde.

Partager.

Répondre