fbpx

FMI : La croissance sera au plus bas depuis 20 ans !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans ses nouvelles prévisions de croissance, publiées mardi 11 octobre, le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau abaissé ses pronostics.

En 2022, la hausse du produit intérieur brut (PIB) mondial devrait s’établir à 3,2 % avant de ralentir encore un peu plus l’an prochain, à 2,7 %. Le Fonds revoit à la baisse ses prévisions pour 143 pays représentant 92 % du PIB mondial pour 2023. Les 6 % de croissance de 2021 sont bien loin.

A l’exception de la crise financière de 2008 et de la phase aiguë de la pandémie de Covid-19 en 2020, la croissance de 2023 sera au plus bas depuis 2001. Ces prévisions restent lourdes d’incertitudes tant les événements à venir sont imprévisibles. En particulier, la guerre en Ukraine se poursuit et la pandémie de Covid-19 n’est pas totalement jugulée même si elle est aujourd’hui largement maîtrisée grâce à l’extension de la vaccination.

Le PIB américain s’est déjà contracté au 1er semestre 2022. Même constat pour la zone euro au second semestre 2022. La Chine, elle, subit toujours les conséquences de la politique du «zéro Covid» assortie d’une crise croissante de son secteur immobilier. «Une contraction du PIB réel d’une durée d’au moins deux trimestres consécutifs » interviendra à un moment donné en 2022-23 dans environ 43 % des économies, représentant plus d’un tiers du PIB mondial , préviennent les experts du FMI.

 

 

Partager.

Répondre