fbpx

Guinée : La campagne de vaccination contre Ebola peine à démarrer.

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que le mardi 23 février 2021 était retenu pour lancer l’opération, les autorités l’ont finalement suspendu jusqu’à nouvel ordre.

Le virus qui aura fait des misères au pays en 2014,  est anticipé par Conakry. Un vaccin est désormais disponible et en partance pour la Guinée. Si le lundi 22 février était retenu, le lendemain sera coché pour l’accusé de réception. Sauf que, la campagne de vaccination contre l’épidémie  réapparue à N’Zérékoré au Sud, vient d’être encore compromise.

Nos sources au niveau de l’aéroport  indiquent que depuis le week-end dernier, les avions, transportant les vaccins et des kits de lutte contre Ebola peinent à atterrir à Conakry.

En provenance du Congo et de la France, ils n’ont pas réussi à atterrir dans la journée du lundi 22 février 2021 à l’Aéroport International de Conakry. Motif : de mauvaises conditions météorologiques.

Depuis la nuit du vendredi dernier, une brume de poussière occupe l’atmosphère. Ce qui a empêché plusieurs vols d’atterrir en Guinée.

Pour rappel, la pays a commandé près de douze mille (12 000) doses de vaccin pour éradiquer la maladie à virus Ebola, qui a fait au moins cinq morts, depuis sa réapparition dans le pays.

Les avions devant arriver à Conakry sont à Dakar en attendant que la météo soit clémente.

Partager.

Répondre