fbpx

Investissement : Le Congo présente ses opportunités économiques à Casablanca les 5 et 6 mai

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le ministère congolais de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé organise à Casablanca, les 5 et 6 mai 2022 le Roadshow «Congo, terre d’opportunités», afin de présenter aux acteurs économiques marocains les opportunités d’affaires au Congo. La délégation congolaise, conduite par le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso, présentera lors de son prochain Roadshow à Casablanca, les 5 et 6 mai 2022, les nouvelles opportunités qu’offre l’économie du Congo aux acteurs économiques du Maroc.

Celui-ci intervient après des étapes d’Abu Dhabi, Dubaï, et Londres. S’inscrivant dans le cadre de la feuille de route élaborée par Denis Christel Sassou Nguesso, cette rencontre économique vise à stimuler l’investissement des partenaires étrangers et des entreprises privées dans des projets ayant pour but de consolider et pérenniser la croissance économique inclusive du Congo.

Cet événement, baptisé « Congo, terre d’opportunités », se tiendra sous la forme d’une conférence publique le 5 mai 2022 à partir de 17H00 à l’hôtel Hyatt Regency de Casablanca, puis par des rendez-vous d’affaires B to G vendredi 6, et se veut une plateforme d’échange continue pour accompagner les investissements en République du Congo. Présentant un réel potentiel économique pour le Congo, le Maroc connait, de par sa forte croissance économique et ses ambitions économiques pour le continent, la présence de nombreuses sociétés internationales et dispose d’importantes structures visant à favoriser l’investissement.
A cet égard, le département congolais de la Coopération internationale souhaite mettre le cap sur l’agriculture et le tourisme en priorité, étant des secteurs à forte valeur ajoutée pour l’économie marocaine.

Pour mieux soutenir son potentiel agricole, la République du Congo ambitionne aussi d’accroître ses investissements par le biais des partenariats publics-privés. Outre le secteur agricole, le tourisme est aussi au cœur des efforts de développement du gouvernement congolais.
Pour rappel, les deux pays entretiennent des relations de longue date, régies par un grand nombre de conventions bilatérales. Sur le plan économique, le Congo capte 5,1 % des exportations marocaines et constitue son 5e fournisseur en Afrique subsaharienne, incarnant ainsi l’exemple d’un partenariat sud-sud exemplaire. A noter que les inscriptions sont ouvertes pour les participants sur le site https://site.evenium.net/hy66cfk5/registration et sont sujets à approbation par l’organisation.

Partager.

Répondre