fbpx

João Lourenço : « L’Angola s’engage à utiliser près de 80% d’énergie propre d’ici 2025 »

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le gouvernement angolais est déterminé à renforcer son action climatique en s’engageant à utiliser près de 80% d’énergie propre dans son mix énergétique d’ici 2025, a annoncé mercredi 18 janvier le Président João Lourenço.

«Pour atteindre cet objectif, l’Angola a mis en place une série d’actions concrètes dans le champ de la transition énergétique et de la gestion durable de l’environnement», a déclaré le Président angolais João Lourenço lors d’un panel sur l’énergie propre en Afrique, tenu dans le cadre de la Semaine de la durabilité d’Abu Dhabi.

L’énergie solaire, moteur de diversification

Il a précisé que le grand barrage hydroélectrique en cours de construction sur le fleuve Kwanza, dans la province du Kwanza Norte, ajoutera à terme 2,3 gigawatts d’énergie propre au réseau national.

De même, il a souligné que l’énergie solaire jouera un rôle important dans la diversification des sources d’énergie dans le pays, avec l’objectif de produire à moyen terme 1,2 gigawatt supplémentaire grâce à l’installation des parcs photovoltaïques.

«L’Angola fait également ses premiers pas pour produire de l’hydrogène vert, comme il aspire à développer des partenariats dans le domaine de la production d’énergie éolienne», a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, le leader angolais a noté que parallèlement à la production d’énergie verte, son pays s’est engagé à construire de nouvelles lignes de transmission d’énergie dans les différentes régions du pays.

Insistant sur l’importance d’adopter un modèle de développement à faible émission de carbone, il a affirmé que l’un des objectifs de l’Afrique était de parvenir à l’industrialisation durant les prochaines décennies.

«Toutefois, le continent ne devrait pas répéter ce qui s’est passé dans d’autres parties du monde, où le processus d’industrialisation a causé des dommages considérables à l’environnement», a-t-il conclu.

Partager.

Répondre