fbpx

Kenya. Les agriculteurs séduits par l’engrais marocain

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Mostafa Terrab, PDG de OCP GroupLes engrais marocains sont très demandés dans le continent surtout au Kenya qui devait encore importer en janvier dernier 100 000 tonnes pour la saison de plantation qui débute généralement à la fin du mois de février 2014 dans la plupart des régions du pays, en particulier pour les cultures du maïs. Les agriculteurs kenyans se sont rapprochés de la société kenyane d’engrais MEA, à quelques mois du démarrage de la saison de plantation pour être rassurés de recevoir à nouveau l’engrais en provenance du Maroc afin d’avoir de bons rendements agricoles. C’est en 2011 que MEA a signé avec le groupe marocain OCP un contrat en vertu duquel le Maroc exportera au Kenya 100 000 tonnes d’engrais par an. « L’accord conclu avec OCP Group, premier producteur mondial d’engrais, met la société MEA en tête des entreprises privées d’engrais et offre au Kenya les meilleurs engrais phosphatés du monde », avait déclaré le directeur général de MEA, Eustace Muriuki, à l’occasion de la réception du 1er lot d’engrais d’OCP Group. Les engrais importés comprennent principalement le DAP qui est habituellement utilisé par les agriculteurs pour planter du maïs et du blé parmi d’autres cultures.

Partager.

Répondre