Dernières nouvelles
Accueil » A la une » Le FMI octroie plus de 360 millions de dollars pour la RDC

Le FMI octroie plus de 360 millions de dollars pour la RDC

En vue d’aider la République Démocratique du Congo (RDC) à répondre à ses besoins urgents en matière de balance des paiements, le Fonds Monétaire International (FMI) a annoncé l’octroi de 368,4 millions de dollars d’une ligne de crédit d’urgence.

 

Félix Antoine Tshisekedi, président de la RDC

Félix Antoine Tshisekedi, président de la RDC

C’est à travers un communiqué  de presse sorti ce lundi, dans la soirée, que cette annonce a été faite.  « L’environnement économique reste difficile et vulnérable aux chocs. La croissance devrait fortement  décélérer en 2019 à seulement 4,5% contre 5,8% en 2018 », a motivé cette Institution via ce communiqué.

Ainsi, Kristalina Georgieva, la directrice du FMI a en outre approuvé la mise en place d’un programme  permettant  aux équipes du Fonds Monétaire International à aider les autorités à mettre en œuvre leur politique.

Selon elle, la République Démocratique du Congo se trouve dans une position financière difficile. Et ce, explique le FMI, suite à une baisse du prix des matières premières, de nouvelles dépenses et  un contrôle des dépenses plus laxistes pendant la période de transition politique.

Tout ceci “a mené à une situation budgétaire moins bonne en grande partie financée par la banque centrale” et “dans ce contexte, les réserves internationales sont tombées à des niveaux critiques ce qui a créé des besoins urgents en matière de balance des paiements”, ajoute cette  institution financière. Et l’assistance des équipes du FMI est prévue jusqu’en mai 2020.

 

D’après ce communiqué,  ce programme doit permettre aux autorités d’avoir plus de temps pour identifier, classer par ordre de priorité et mettre en œuvre des réformes destinées à augmenter les revenus, combattre la corruption et améliorer la gouvernance.  Et de mentionner que ledit programme n’est assorti d’aucune aide financière.

Pour rappel, en octobre 2019, le Fonds Monétaire International (FMI) a effectué, en République démocratique du Congo (RDC), une évaluation de la gestion des ressources naturelles. Car, justifiait-il, dans ce domaine, la transparence et la responsabilité restent des défis majeurs auxquels la République démocratique du Congo (RDC) doit faire face.

FMI Investissements

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse