fbpx

Mali/Gestion de la crise sanitaire : Plus de 50 milliards FCFA d’irrégularités

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le rapport sur les finances relatif à la riposte contre la pandémie du Covid-19 au Mali est officiel : des détournements à ciel ouvert sont constatés impliquant la responsabilité de plusieurs leaders dont un candidat déclaré à la présidentielle de 2022.

La pandémie du Covid-19 a atteint le Mali à partir du mois de mars 2020. Dès lors, l’Etat a mis en place le Fonds de riposte et de solidarité nationale. Le Premier ministre d’alors, le Dr. Boubou Cissé et Michel Sidibé, ministre de la Santé, ont eu un différend sur la gestion du fonds destiné à protéger les populations contre les contaminations. La tutelle de l’arène sanitaire ne voyait pas l’argent qui fut directement logé à la Primature. Ce qui avait ralenti les efforts du ministère de la Santé d’où ce bras de fer qui avait pris forme jusqu’au coup d’Etat de 2020.

Vaccin contre la pandémie du Covid-19 au Mali

A la date de décembre 2020, le fonds Covid a affiché un total de 50.733.274.104 FCFA. Il s’agit bien du montant des irrégularités financières, constatées dans le dernier rapport du Vérificateur  Général de la République.

La publication est effective depuis  le mardi 14 septembre 2021. Cela compromet fortement le Dr. Boubou Cissé qui n’est plus à la Primature mais lorgne le fauteuil présidentiel. Bien avant, la redevabilité devra précéder dans un contexte où la justice malienne a lancé une lutte implacable contre les auteurs des détournements de fonds publics.

 

 

Partager.

Répondre