fbpx

Mali : Le gouvernement peaufine la Loi de finances 2022

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A la veille de la session budgétaire prévue le 5 octobre, les ministres du Mali évaluent leurs besoins. Pas moins de 2000 milliards de FCFA sont prévus pour relever les défis de l’année à venir, d’ici l’aval des parlementaires. 

Malgré la session extraordinaire en cours, le gouvernement s’est abstenu d’évoquer ce dossier au Conseil National de la Transition (CNT). La rentrée parlementaire est donc attendue pour passer à la charge. Entre temps, il est déjà ficelé et disponible pour être présenté en budget programme conformément aux dispositions de la loi n° 2013-028 du 11 juillet 2013 modifiée relative aux lois des finances.  

Il affiche une prévision de recettes de l’ordre de 2 130,72 milliards de FCFA pour 2022 contre 2 188,65milliards de FCFA dans la loi de finances rectifiée 2021, soit une diminution de 57,93 milliards de FCFA. Les dépenses se chiffrent en termes de crédits de paiement à 2748,285 milliards contre 2841,58 milliards de F CFA dans la loi des finances rectifiée 2021, soit une baisse de 93,29 milliards de FCFA. 

Le budget d’État 2022 présente ainsi un déficit budgétaire global de 617,56 milliards de FCFA contre 652,96 milliards de FCFA dans la loi des finances rectifiée 202, soit une diminution de 5,42%.  

Il convient de rappeler qu’il sera  essentiellement constitué des ressources internes avec un accent mis sur les besoins des populations, notamment en termes de sécurité, de justice et de réformes politiques et institutionnelles. 

Partager.

Répondre