fbpx

Mali : Un shadow cabinet formé par des opposants

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une coalition de huit partis réunis au sein du Mouvement Faso Dambe («l’honneur de la patrie», en bambara) opposée à la junte militaire au pouvoir à Bamako, vient d’annoncer à Abidjan la formation d’un gouvernement civil de transition le 27 février «pour organiser des élections dans un délai de six mois».

C’est le président de cette coalition, Ainea Ibrahim Camara qui l’a révélé au cours d’une conférence de presse dans la capitale ivoirienne, rapporte l’agence turque Anadolu.
Ainea Ibrahim Camara dit vouloir renouer «les relations cordiales» que le Mali a toujours eues avec ses voisins de la Cedeao et avec tous les partenaires.

Il a appelé en outre à des rassemblements «dans toutes les grandes villes du pays» dimanche 27 février car selon lui, «la majorité des Maliens n’est pas d’accord avec la junte». La date du 27 février n’a pas été choisie par hasard par la coalition de ces opposants. Elle correspond à la date fixée initialement par la junte pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Partager.

Répondre