fbpx

Maroc : Le Centre islamique pour le développement du commerce dévoile les contours de la 17e Foire de l’OCI qui se tiendra à Dakar du 13 au 18 juin

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Rabat a accueilli ce mardi 10 mai la conférence organisée par le Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC). Conférence qui a vu la participation du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices), représenté par son Directeur général, Saliou Keita.

L’ordre du jour était d’annoncer depuis Rabat la tenue de la 17e Foire commerciale de l’OCI qui aura lieu du 13 au 19 juin 2022 à Dakar sous le haut patronage du Président Macky Sall du Sénégal.

La Foire commerciale de l’OCI, le plus grand événement commercial de l’Organisation de la coopération islamique, permettra aux exposants des 57 pays membres d’échanger sur les voies et moyens d’augmenter les échanges commerciaux.

Latifa El Bouabdellaoui

Madame Latifa El Bouabdellaoui, Directeur général du Centre islamique pour le développement du commerce lors de la conférence de presse de ce mardi 10 mai.

Pour le pays hôte, en l’occurrence le Sénégal, la Foire constitue une vitrine importante pour exposer son savoir-faire, ses produits, ses services et d’explorer les perspectives de développement commercial à l’échelle de l’OCI. Plus de 1000 visiteurs professionnels sont attendus sur une superficie de 20.000 m2 dont plus de 8000m2 dédiés à l’exposition.

Parallèlement, à la foire, le CIDC et ses partenaires, autres institutions de l’OCI et de la BID, organisent les activités suivantes :

  • le forum d’investissement OCI-Sénégal avec des room deals ;
  • le Forum des Agences de promotion des investissements des États membres de l’OCI ;
  • Un séminaire sur l’économie du savoir ;
  • Un séminaire sur la certification des produits Halal alimentaires pour les pays africains.

Les crises et les opportunités…

Saliou Keita

Saliou Keïta, Directeur général du Centre international du commerce extérieur du Sénégal, conférence de presse de ce mardi 10 mai.

La crise ukrainienne crée des opportunités. “Des grands pays musulmans, notamment de l’Asie, comme le Kazakhstan, sont des producteurs nets de céréales mais inconnus sur les marchés mondiaux du négoce du blé et du maïs, notamment”, indique Latifa El Bouabdellaoui, Directrice générale du CIDC. La Foire commerciale de l’OCI qui est attendue à Dakar du 13 au 19 juin 2022 sera une occasion pour ces pays musulmans céréaliers de se faire connaître auprès des États et du secteur privé en Afrique et dans le monde musulman au moment où la crise russo-ukrainienne fait flamber les prix des denrées de premières nécessités. Et Saliou Keïta, Directeur général du Centre international du commerce extérieur du Sénégal d’ajouter : “Dakar est prête pour servir de support aux opérateurs économiques des pays de l’OCI après plus de deux ans de léthargie due au Covid-19. C’est l’occasion de relancer les opportunités avec d’autres produits, notamment Halal dont nos pays sont friands.” Comme quoi les crises sont source de résilience pour mieux monter de plus d’un palier dans le monde des affaires.

Partager.

Répondre