fbpx

Mauritanie : l’adressage électronique au service de la fiscalité

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En Mauritanie, la mobilisation des ressources devrait connaître un plus grand essor en 2022 avec le parachèvement de l’adressage électronique en cours destiné à l’ensemble des contribuables.

C’est l’une des promesses faites par le Premier ministre, Mohamed Bilal Messaoud, aux députés mauritaniens lors de la traditionnelle présentation de la Déclaration de politique générale du gouvernement. Le Premier ministre nommé le 06 août 2020 a révélé que les recettes globales au cours des deux années écoulées ont progressé de 10.72 milliards d’ouguiyas, soit une évolution de 16,5%. Ce sont là, estime-t-il, «les effets conjugués d’une administration fiscale efficace et d’une politique fiscale juste et optimale» qui ont permis de réaliser un niveau exceptionnel de recettes fiscales, lesquelles passent de 37,9 milliards d’ouguiyas, en 2019, à 49,2 milliards d’ouguiyas, en 2022, soit une augmentation de 30%. Cette performance a été réalisée grâce au renforcement du dispositif de contrôle fiscal, à l’élargissement de l’assiette par l’identification et la fiscalisation de 6004 contribuables sur la période 2019-2021, à l’exploitation, la corroboration et au recoupement des données des différentes sources, ainsi qu’aux recensements fiscaux répétitifs.

Partager.

Répondre