fbpx

Niger : Mise en service d’une centrale thermique à pétrole brut  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le président sortant nigérien, Mahamadou Issoufou, a inauguré le 17 mars 2021, la Centrale thermique à pétrole brut située à Goudel, un quartier de Niamey. D’une puissance de 89 MW, cette centrale a été réalisée en Partenariat Public Privé par la société Istithmar West Africa sous la supervision du ministère de l’Energie et de la société nigérienne d’électricité (Nigelec).

D’un coût global de 66,25 milliards de FCFA, la centrale thermique à pétrole brut à Goudel a été construite en PPP en mode Boot par la société mauritanienne Istithmar West Africa Limited sous la supervision du ministère de l’Energie et de la Société nigérienne d’électricité (Nigelec). Elle comprend, entre autres, une salle machines constituée de six groupes électrogènes de puissance unitaire 11,82 MW avec leurs auxiliaires et une salle de cellule constituée des cellules de protection moyenne et basse tensions. Cette importante infrastructure devra améliorer la sécurisation de l’approvisionnement de la zone du fleuve (Niamey-Dosso-Tillabéry) et la couverture à 75 % de la demande en cas d’absence de l’importation à partir du Nigeria.

Après avoir coupé le ruban en guise d’inauguration, le président nigérien, Mahamadou Issoufou a confié que la question de l’énergie est centrale pour le Programme de Renaissance, l’énergie faisant partie des priorités du gouvernement. «Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas de développement économique pour un pays sans énergie électrique», a-t-il souligné avant de déclarer que la puissance électrique installée ce matin est un indicateur de puissance au niveau du pays. Il a également affirmé que «nous avons décidé d’exploiter toutes les sources d’énergie disponibles à moindre coût pour alimenter le développement économique du Niger car nos villages, nos industries, notre agriculture etc. ont besoin de l’énergie».

Dans la même veine, la ministre de l’Energie, la Dr. Aissata Issa Maïga, a expliqué que c’est dans la volonté d’améliorer l’offre nationale en énergie électrique que le gouvernement et la société Istithmar West Africa Limited ont signé, le 10 mai 2019, un contrat de Partenariat Public Privé de type Boot (Build, Own, Operate and Transfer ou Construire, Détenir, Exploiter et Transférer) des deux centrales thermiques d’une puissance de 111 MW (89 MW à Niamey et 22 MW à Zinder ) pour une durée de 15 ans, et dont le financement global d’un montant de 101 millions d’euros, soit 66,25milliards de FCFA est assuré entièrement par le partenaire Istithmar West Africa. Selon elle, «l’énergie électrique produite sera exclusivement vendue à la Nigelec qui a signé un Contrat d’achat d’électricité(CAE) avec le promoteur».

Après avoir rappelé les projets énergétiques réalisés ou en cours de réalisation, la Dr. Aissata Issa Maïga de se réjouir que ce projet constitue une aubaine pour la Nigelec qui lui permettra d’entamer avec certitude une éventuelle augmentation de la consommation avec le Ramadan et la période de grande chaleur qui a toujours été un casse-tête dans la gestion de l’énergie électrique.

Partager.

Répondre