fbpx

Niger : vers la création d’un fonds national de prévention du tabagisme

Pinterest LinkedIn Tumblr +

tabagismeLe Réseau des parlementaires nigériens pour la lutte antitabac et SOS Tabagisme-Niger plaident pour la création d’un fonds national de prévention du tabagisme dans ce pays où la consommation des produits de tabac est jugée élevée. Les membres dudit réseau et des représentants du ministère de la Santé se sont réunis lors d’un atelier pour amender et valider la proposition au gouvernement d’un texte de décret portant création d’un Fonds national pour la prévention du tabagisme. En effet, les statistiques présentées lors de cette réunion par Daouda Djigo, président du Réseau parlementaire nigérien de lutte antitabac, illustrent l’ampleur du fléau du tabagisme au sein de la société nigérienne, notamment au niveau des couches les plus défavorisées. Selon les résultats de l’Enquête mondiale sur le tabagisme des jeunes réalisée en 2009, environ 15 % des élèves au Niger consomment des produits du tabac, a déploré le député Djigo. D’après une autre étude réalisée par l’ONG CARE-Niger en mai 2007 sur le tabac, plus de 70 % des foyers comptent au moins un fumeur. Pour booster les efforts déjà menés et renforcer l’arsenal juridique antitabac, les institutions et associations nationales de lutte antitabac ont donc pris l’initiative, avec l’appui technique de l’Alliance pour le Contrôle antitabac en Afrique (ACTA) de continuer le combat en proposant au gouvernement la création d’un Fonds national pour la prévention du tabagisme. Ce Fonds, si sa création est adoptée par le gouvernement, sera alimenté par le prélèvement de 50 FCFA par paquet de cigarettes importé ou produit au Niger ainsi que toute autre donation. Selon le président du SOS Tabagisme-Niger, ce fonds national servira à financer la mise en œuvre de toutes les mesures législatives et règlementaires de lutte et de prévention du tabagisme en vigueur au Niger.

Partager.

Répondre