fbpx

Ousmane Diagana, Vice-président à la Banque mondiale

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ousmane DIAGANALe Mauritanien Ousmane Diagana a été nommé le 30 juin dernier  Vice-président du Groupe de la Banque mondiale. « A Washington, il dirigera la vice-présidence centrale, responsable de l’éthique et de la conduite professionnelle», indique un communiqué de la BM. Cette nomination rentre dans  le cadre de la stratégie du Dr. Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque mondiale,  de vouloir bien s’entourer « d’hommes et de femmes d’envergure » pour venir à bout de l’extrême pauvreté à l’horizon 2030 par la promotion de la croissance partagée.

Le communiqué a salué la rigueur intellectuelle de Ousmane Diagana , sa probité morale, son intégrité, son leadership, sa capacité managériale et sa connaissance approfondie des préoccupations du personnel en particulier celui de terrain.

Ousmane Diagana, qui a rejoint la Banque mondiale en 1992, a travaillé sur les aspects de formulation de stratégies de développement, de préparation de projets ou de gestion de portefeuilles. Parmi ses qualités, une connaissance approfondie des problématiques de développement et les solutions adaptées, mais aussi son efficacité  dans la gestion du personnel qui lui a valu en 2009  le titre de “ Meilleur Manager” du Groupe de la Banque mondiale. Ces dernières années, il a mis son expertise au service de pays en difficulté, notamment le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali ou le Tchad.

Last but not least, Ousmane Diagana est titulaire d’un diplôme de 3ème cycle, option finance et fiscalité de l’École nationale d’administration de Dakar. Il est détenteur également d’une maîtrise de sciences économiques de l’université de Dakar, option planification, analyse économique et développement. Sa formation académique a été complétée par plusieurs stages et formations dans le secteur du développement humain et de l’éducation en particulier, notamment à l’Institut des études de développement de Sussex au Royaume – Uni, et à l’université de Harvard aux États-Unis.

Partager.

Répondre