fbpx

Politique monétaire : L’Egypte réduit ses taux directeurs pour la deuxième fois de l’année

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour la deuxième fois consécutive, l’Egypte réduit ses taux directeurs afin d’atténuer les effets du Covid-19, en dopant l’activité économique locale.

La Banque centrale égyptienne a en effet réduit son taux directeur dépositeur de 50 points de base à 8,25%, d’après une déclaration du Comité de politique monétaire faite ce jeudi. Le taux prêteur également subit la même réduction pour être ramené à 9,25%.

Ces mesures ont été rendues nécessaires par la contraction de certains aspects de l’économie. En effet, « bien que la consommation ait connu une forte hausse durant le deuxième trimestre de l’année en cours, elle ne compense pas les effets du recul des investissements et du léger repli des exportations », souligne la banque centrale. Cette baisse des taux directeurs permet ainsi de faciliter l’accès au crédit des entreprises et des ménages, ce qui permettra d’amorcer une relance de l’activité économique.


Cette décision est la seconde du genre au cours de cette année. Puisque, une première baisse de 350 points de base était déjà intervenue, ce qui a contribué à atténuer très sensiblement les effets économique du Covid-19. Car, faut-il le rappeler, même si la croissance est en très forte baisse l’Egypte est l’un des rares pays du continent dont le PIB devrait s’améliorer en 2020.

Partager.

Répondre