fbpx

Sénégal : L’Institut Cervantes débarque à Dakar

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La reine Letizia d’Espagne a inauguré, lundi 13 décembre à Dakar, l’Institut Cervantes, le premier que l’institution culturelle ouvre en Afrique subsaharienne.

Inauguration de l’Institut Cervantes de Dakar en présence de la reine Letizia

Cervantes avait déjà une classe depuis 2010 pour répondre à la demande d’apprentissage des jeunes Sénégalais, en grande partie due à leur amour de la musique latine et des feuilletons et du football espagnol. La cérémonie d’inauguration du Centre s’est déroulée en présence du ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, du directeur de l’Institut Cervantes, Luis García Montero, et du secrétaire d’État espagnol pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, Juan Fernández Trigo.

Le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication a exprimé à cette occasion sa joie d’accueillir l’Institut Cervantes à Dakar, et rappelé que le poète et premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, était un «grand admirateur de Cervantes».

Il a souligné, dans ce sens, que le Sénégal est un pays caractérisé par « un dialogue des cultures ».  « Enseigner une langue et une culture est un aller-retour qui sert à coopérer, à s’enrichir, à se faire connaître au Sénégal et à faire connaître le Sénégal en Espagne », a déclaré, pour sa part, García Montero dans son allocution.

La présence de la Reine à Dakar démontre le soutien de la famille royale et l’importance que l’Espagne attache à la tâche culturelle «qui doit intensifier les relations entre notre pays, le Sénégal et l’Afrique subsaharienne», a-t-il dit.

« Cet acte reflète non seulement le poids social, culturel et économique de la langue que nous partageons mais aussi le travail extraordinaire réalisé par l’Institut Cervantes dans le monde et qui est appelé à se poursuivre en Afrique » , a indiqué , pour sa part, Fernández Trigo, soulignant la volonté de l’Espagne de renforcer ses relations avec cette région qui compte plus de 1 840 000 étudiants espagnols.

L’inauguration à Dakar est la première d’un centre Cervantes depuis 2011, date de l’ouverture de celui de Hambourg (Allemagne). La présence de la reine Letizia « est un soutien à la langue espagnole dans la sous-région africaine » et “un appui à l’engagement de l’Institut d’avoir une présence physique dans cette zone stratégique à fort potentiel de croissance économique”, avait souligné l’Institut Cervantes dans un communiqué.

L’Institut Cervantes de Dakar occupe un bâtiment à deux étages de 680 mètres carrés sur un terrain de 1 500 mètres, qui abrite quatre salles de classe, une bibliothèque, une salle polyvalente, plusieurs bureaux et des espaces en plein air pour les activités culturelles, académiques et de loisirs. En plus de l’enseignement de l’espagnol, le Cervantes de Dakar organisera des événements pour diffuser la culture de l’Espagne et de l’Amérique latine, soutiendra quelque 3 000 professeurs d’espagnol au Sénégal et collaborera avec le système éducatif du pays africain pour renforcer l’importance de la langue espagnole.

Partager.

Répondre