fbpx

Startups : l’Algérie injecte 411 millions de dollars  

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’État a décidé de mobiliser cette manne financière pour booster l’arène technologique. Un plan qui prévoit des aides aux différents porteurs de projets.

D’emblée 411 millions de dollars c’est l’équivalent de 58 milliards de dinars au cœur du programme en cours. C’est bien ce montant que le Fonds algérien des startups prévoit décaisser. 

Il s’agit d’une collaboration avec la direction générale du Trésor et le bureau du comptable général du pays pour l’exploitation de l’investissement régional. Le but principal est de dynamiser l’écosystème technologique du pays. 

Mieux, les entrepreneurs et porteurs de plans d’affaires recevront des financements pouvant atteindre 150 millions de dinars par projet. 

Créé en octobre 2020, le Fonds algérien des startups ne manque pas d’initiatives. Il a pour mission de favoriser le développement et la croissance des jeunes pousses. Cette opération provoquera un engouement qui permettra au pays de se situer dans la compétition en le domaine à l’échelle africaine.

En Juin dernier, une étude menée par la plateforme  »Africa : the big deal » a fait montre de la présence du pays dans le top 5 de sa zone. Il fut révélé que les startups algériennes ont levé plus de 35 millions de dollars entre 2019 et mai 2022, occupant ainsi la quatrième place dans la région Afrique du Nord. Un classement qui pourrait bien s’améliorer en 2023.

Partager.

Répondre

Retrouvez nous sur Facebook !