fbpx

TIMAR : Le groupe se montre résilient au premier semestre

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que le secteur du transport international a fortement souffert durant les six premiers mois de l’année 2020, TIMAR réussit à limiter l’impact de la crise du Covid-19 sur le chiffre d’affaires tout en sécurisant ses emplois.

TIMAR TransportInternational Logistique OlivierPuechCovid-19 oblige, 2020 est sans conteste, l’année de la résilience pour les entreprises de transport international et non celle de la croissance. TIMAR, le logisticien international basé au Maroc s’en sort haut la main en réussissant à rester à flot et à réduire sensiblement l’impact de la pandémie sur son activité.

tinmar 970

Ainsi, malgré un repli de 40% durant le second trimestre à 79,9 millions de dirhams contre 132 millions en 2019, le chiffre d’affaires consolidé de janvier à juin n’a baissé que de 21% à 202 millions de dirhams. TIMAR limite également le recul de son chiffre d’affaires social du premier semestre à seulement 17% à 121 millions de dirhams.

Le groupe a surtout réussi à sécuriser ses emplois au cours de cette période, grâce aux efforts du management, mais également au soutien de l’Etat marocain et des banques. L’activité dans ses filiales a néanmoins été touchée partout à l’exception de la Côte d’Ivoire, notamment durant le deuxième trimestre, c’est-à-dire d’avril à fin juin.

Concernant l’endettement consolidé du groupe, il a sensiblement baissé de 8,4% pour ne s’élever désormais qu’à 47,9 millions de dirhams, contre 52,3 à fin juin 2019.

Partager.

Répondre