fbpx

African Energy Week Cape2021 : Le Congo Brazzaville ambitionne de se mettre en pole position dans le secteur du pétrole et du gaz en Afrique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC), sous la houlette de son Directeur général Maixent Raoul Ominga, fera la promotion, à Cape Town, en Afrique du Sud, du 9 au 12 novembre 2021, du rôle des compagnies pétrolières nationales dans le futur énergétique de l’Afrique durant l’African Energy Week.

«Etant l’une des principales compagnies pétrolières nationales d’Afrique, la SNPC sera un participant de taille à African Energy Week, au Cap, et mettra en lumière le rôle des compagnies pétrolières nationales dans la stimulation de la croissance énergétique et économique en Afrique», précise-t-on au niveau de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC). Suivant l’exemple du ministre Bruno Jean Richard Itoua, le Directeur général de La Société des Pétroles du Congo (SNPC), Maixent Raoul Ominga, a officialisé son soutien envers African Energy Week (AEW) 2021, en confirmant sa participation à l’événement principal d’Afrique qui aura lieu au Cap, en Afrique du Sud, du 9 au 12 novembre 2021. Représentant la compagnie pétrolière nationale du Congo (NOC), Ominga mettra en lumière le rôle des NOC dans la stimulation de l’industrie de l’énergie et des succès économiques, en promouvant les grandes opportunités d’investissements du Congo et en favorisant la position du pays en tant que géant pétrolier et gazier régional.

Avec un rôle à jouer dans la recherche, l’exploitation, le développement et la distribution des hydrocarbures liquides ou gazeux au Congo, la SNPC a été un acteur  dans le développement du secteur énergétique du pays. La SNPC a été conçue  comme une compagnie pétrolière à part entière pour développer une industrie pétrolière des plus importantes au Congo.

2,9 milliards de barils de pétrole prouvés au Congo en 2021

La SNPC a été un acteur majeur dans l’exploration pétrolière du pays, en participant à toutes les activités upstream et en contribuant à maintenir le pays au rang de troisième plus grand producteur de pétrole brut en Afrique subsaharienne. Avec plus de 2.9 milliards de barils de réserves prouvées en 2021, le Congo stimule l’exploration pétrolière upstream, et la SNPC en est un facilitateur déterminant. En encourageant l’exploration offshore et onshore, la SNPC a pour objectif d’attirer au Congo les entreprises internationales de l’upstream.

De plus, avec des projets tels que Moho Bilondo Phase 1B, le développement offshore de Nene Marine et la zone offshore de Lianzi, la SNPC encourage la production de pétrole brut en reconfirmant la position du pays en tant que producteur majeur régional. En plus des activités upstream, et afin d’accélérer les exportations de produits raffinés et d’augmenter considérablement les revenus, la SNPC stimule la production et le développement des raffineries avec les 21.000 barils par jour existants (bdp).

«La Congolaise de Raffinage et le projet de construction d’une autre raffinerie de 110,000 bpd à Pointe-Noire, permettent de se rapprocher des objectifs de production du pays. De cette façon, le Congo est en train devenir un acteur avec lequel il faudra désormais compter, et la SNPC démontrera cela à AEW 2021, au Cap», souligne un communiqué de la SNPC.

Augmenter le gaz dans le mix énergétique

En tant que Directeur Général de la SNPC, Ominga s’est engagé à encourager le secteur de l’énergie et sa diversification, dans le but de stimuler une croissance économique et un développement plus importants au Congo. L’objectif affiché aujourd’hui est d’augmenter la part du gaz naturel dans le mix énergétique. Pour ce faire, il faut prioriser l’exploration et la production des considérables ressources en gaz naturel du Congo, estimées à 10 trillions de pieds cubes. En accord avec cet objectif national, la SNPC a crée un Plan Directeur pour le Gaz (PDG) ayant pour but de favoriser le développement du gaz naturel et l’investissement. En reconnaissant la valeur du gaz dans le combat contre la pauvreté énergétique, en créant une sécurité énergétique et en contribuant à la transition énergétique, le Plan Directeur pour le Gaz (PDG) offre une stratégie sur le moyen et court terme pour l’exploitation efficace de cette ressource. En garantissant un environnement favorable pour les investisseurs internationaux, le Plan Directeur pour le Gaz élève le Congo au rang de destination favorite.

Le Plan Directeur pour le Gaz sera lancé à Cape Town lors du AEW21

Le Directeur général de la SNCP lancera le Plan Directeur pour le Gaz à AEW 2021, au Cap, et offrira aux délégués et acteurs principaux un regard intérieur sur l’industrie florissante du gaz naturel du Congo. «Le pays est en bonne voie pour devenir un producteur gazier régional et un exportateur mondial, et encourage les importants investissements pour y parvenir», indique-t-on à la SNPC. Et d’ajouter : «En participant à AEW 2021 au Cap, et en nouant le contact avec la délégation du Congo, les investisseurs seront capables de tirer profit des immenses opportunités en matière de gaz naturel présentes au Congo.»

«La SNPC représente l’une des meilleures NOC de l’Afrique et l’organisation sera un participant de grande qualité à AEW 2021, au Cap. En tant qu’expert dans le domaine du pétrole avec plus de 18 ans d’expérience, Monsieur Ominga s’engage à positionner la SNPC en sa qualité Major NOC africaine. Le Congo représente une opportunité d’investissements incroyable pour la communauté internationale, et avec une NOC aussi bien orientée sur le marché et aussi progressiste que la SNPC, le pays verra des développements accélérés en matière de pétrole et de gaz avant et durant AEW 2021. African Energy Week au Cap et les investisseurs sont impatients d’établir des contacts et de signer des accords avec Monsieur Ominga et le Ministre Bruno Itoua qui comprennent parfaitement les enjeux liés aux progrès de l’industrie du pétrole et du gaz au Cap.», affirme NJ Ayuk, Président de la Chambre Africaine de l’Energie.

Partager.

Répondre