fbpx

Afrique centrale : Un projet inédit de pipelines pétroliers

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plusieurs pays pétroliers d’Afrique centrale dont la Guinée équatoriale, envisagent de réaliser d’ici 2030, un vaste réseau de pipelines pour faciliter l’acheminement des hydrocarbures vers les centres de consommation et à l’exportation dans la sous-région. Mais aucun chronogramme, ni les estimations financières de ce projet n’ont été précisés.

C’est au détour d’une conférence à la Chambre de commerce à Malabo que le ministre des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale, Gabriel Mbaga Obiang Lima, a révélé le projet de construction de pipelines et d’infrastructures connexes en Afrique centrale. Ce  projet  est une initiative commune à l’Angola, au Cameroun, au Tchad, à la République du Congo, à la République démocratique du Congo, à la Guinée équatoriale et au Gabon. A en croire le ministre équato-guinéen, des démarches préliminaires sont engagées dans plusieurs Etats. Ainsi, le Cameroun et la Guinée équatoriale travaillent sur la première phase, qui comprend la connexion à travers le Tchad.

Parallèlement, des travaux sont menés, en partenariat avec l’Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO) et un cabinet-conseil pour étudier le projet dans sa globalité. Selon le schéma envisagé, la RDC se connectera via l’Angola et l’Afrique centrale, car elle fournit déjà des produits sur ces marchés.

Davantage de détails sur cette initiative inédite en Afrique devraient être précisés dans les prochains mois, assure le ministre équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures.

Partager.

Répondre