fbpx

Banques de l’habitat : la Tunisienne pour un mariage avec l’Ivoirienne

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors que la Banque de l’habitat de Côte d’ivoire (BHCI) est de nouveau à la recherche d’un repreneur dans le cadre de la complexe opération de privatisation en cours depuis plus de trois ans, son homologue tunisienne revient à la charge.

Cette fois sera peut-être la bonne

En effet, la Banque de l’habitat (BH) de Tunisie veut reprendre la place de la Canadienne Westbridge qui en était le repreneur en 2016. Sauf que, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest estime que la Westbridge n’a pas satisfait au cahier de charges imposé au moment de la privatisation et qui exigeait le renflouement des fonds propres de la BHCI, critère issu d’ailleurs des règles de Bâle.

tinmar 970

La BH tunisienne qui était déjà en course en 2016 ne veut pas laisser une si belle occasion de se repositionner sur un secteur aussi juteux, qu’est le financement de l’immobilier, notamment pour les fonctionnaires dont les revenus sont parmi les plus stables.

Néanmoins, il lui faudra attendre que le dossier soit entièrement dénoué, puisque la Westbridge ne veut pas lâcher le morceau. Elle a assigné l’Etat de Côte d’ivoire en justice pour rupture de contrat.

Partager.

Répondre