fbpx

Bolloré envisage de céder ses activités africaines !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’information est partie de notre confrère Le Monde vendredi 15 octobre dans la matinée et alimente les conversations dans les capitales africaines.

Le groupe Bolloré aurait mandaté la banque d’affaires américaine Morgan Stanley pour lui chercher un repreneur de sa filiale Bolloré Africa Logistics présente en Afrique depuis des décennies dans la gestion portuaire. La branche africaine du groupe Bolloré est l’une des plus productives et rentables du groupe.

Bolloré Africa Logistics

De grands noms de l’industrie maritime mondiale seraient d’ores et déjà cités comme manifestant un certain intérêt pour racheter Bolloré Logistics, notamment le français CMA CGM et le danois Maersk. Le groupe DP World ainsi que le chinois Cosco Shipping, ou encore le Suisse MSC. Bolloré Africa Logistics emploie environ 20 800 collaborateurs et est active dans 42 ports du continent. La société aux méthodes souvent controversées, intervient en tant qu’opérateur de terminaux portuaires, agent maritime ou encore manutentionnaire de marchandises conteneurisées et en conventionnelles.

Ses contrats de concession couvrent 16 terminaux à conteneurs, 7 terminaux Roro et 3 réseaux ferroviaires sans occulter les ports secs et entrepôts dont il détient le droit d’exploitation.

Selon le journal Le Monde, la branche Bolloré Africa Logistics a généré en 2020 un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros, serait valorisée entre 2 milliards et

Partager.

Répondre