fbpx

Cameroun : L’Etat veut accélérer la privatisation de la CBC

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un avis à manifestation d’intérêt vient d’être lancé par le ministère des Finances pour sélectionner un conseil qui l’accompagnera dans l’ultime phase de la restructuration de la Commercial Bank-Cameroun (CBC), détenue à 98% par le Trésor.

L’assistance portera sur les modalités et le chronogramme du désengagement de l’Etat du tour de table de la banque. Selon les termes de référence, le consultant assistera le gouvernement durant toutes les étapes du processus : respect des pré-requis légaux nécessaires à l’opération, sélection de l’ensemble de divers prestataires – juristes d’affaires, expert-comptable, analyste financier, expert bancaire, experts en droit social et RH, etc.

Ce consultant accompagnera également l’Etat dans la conduite de l’opération en bourse et préparer un appel d’offres pour la sélection du futur actionnaire de référence pour la CBC. Les dossiers de candidature sont attendus au plus tard le 5 avril 2022. Selon le schéma porté par le plan de restructuration, l’Etat prévoit de se désengager de la CBC suivant le schéma ci-après : cession de 51% du capital à un partenaire stratégique et ouverture de 30% du tour de table de la banque aux investisseurs en Bourse de la Cemac (Bvmac). Le Trésor garderait le reliquat.

Partager.

Répondre