fbpx

Coopération afro-arabe : le secteur pharmaceutique au cœur des rencontres B2B à Tunis

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Programme des Ponts du commerce arabo-africains (AATB) conclut son événement des rencontres acheteurs-vendeurs (B2B) pour les acteurs du secteur des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux.

L’événement interentreprises a offert le 08 décembre à Tunis aux entreprises d’Afrique et des régions arabes la possibilité de nouer des partenariats stratégiques dans la perspective de 2023

Le Programme des Ponts du Commerce arabo-africains (AATB), un programme multi-donateurs, multi-pays et multi-organisations, en partenariat avec le ministère de l’Economie et de Planification de Tunisie a organisé un événement de rencontres acheteurs-vendeurs (B2B) pour les acteurs du secteur des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux du 1er au 2 décembre 2022 en Tunisie.

L’important potentiel du marché pharmaceutique

L’organisation de l’événement B2B a été l’occasion de révéler l’important potentiel des marchés arabe et africain dans le secteur pharmaceutique, d’établir des partenariats commerciaux et de favoriser la collaboration entre les opérateurs des deux régions.  L’accent mis sur le secteur est conforme au troisième objectif de développement durable  des Nations Unies (bonne santé et bien-être) et permet également de renforcer l’harmonisation des normes africaines afin de faciliter le commerce intra-africain des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux.

L’événement B2B a vu la participation d’entreprises, de parties prenantes et de pharmacies nationales de Tunisie, Arabie Saoudite, Égypte, Bénin, Togo, Algérie, Congo, Mauritanie, Comores, Djibouti, Madagascar, Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Niger, Tchad, Guinée, et du Burkina Faso ainsi que des représentants de l’ACAME – Association africaine des centrales d’achats de médicaments essentiels qui ont assisté à la signature de contrats d’affaires et de partenariats entre les différents participants.

Formules de financement d’assurance et d’assistance technique

Lors de son discours d’ouverture à la réunion des acheteurs/vendeurs de produits pharmaceutiques et des industries associées à Tunis, Hani Salem Sonbol, Directeur général de l’ITFC et Secrétaire général de l’AATB, a déclaré : «L’objectif premier du programme des Ponts du Commerce arabo-africains (AATB) est de renforcer les relations commerciales et d’investissement entre le continent africain et le monde arabe en proposant des formules de financement, d’assurance et d’assistance technique visant à accroître les échanges commerciaux entre les deux régions.  Étant donné que le secteur des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux offre des possibilités de croissance transnationale, le programme AATB est axé sur le développement du commerce dans ce secteur essentiel.»

L’événement confirme l’intérêt particulier de l’AATB pour le secteur pharmaceutique dans les deux régions et vient compléter le travail en cours pour l’harmonisation des normes africaines afin de faciliter le commerce intra-africain des produits pharmaceutiques et des équipements médicaux en partenariat avec l’Organisation africaine de normalisation (ARSO).

Ponts du commerce arabo-africains (AATB)

Le programme AATB est un programme multi-donateurs, multi-pays et multi-organisations soutenu par la Banque africaine d’exportation et d’importation (Afreximbank), la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), la Banque islamique de développement, la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), la Société islamique d’assurance des investissements et des crédits à l’exportation (ICIEC), la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD), et le Fonds OPEP pour le développement international.

Le Programme vise à promouvoir et à accroître les flux commerciaux et d’investissement entre les pays africains et arabes membres de l’OCI ; à fournir et à soutenir la finance commerciale et l’assurance-crédit à l’exportation et à améliorer les outils existants de renforcement des capacités en matière de commerce. Le Programme se concentre spécifiquement sur le soutien des secteurs clés de l’agriculture et des industries connexes, y compris les textiles ; l’industrie de la santé, dont les produits pharmaceutiques ; l’infrastructure et le transport ; et la pétrochimie, les matériaux de construction et la technologie.

Partager.

Répondre