fbpx

En Côte d’Ivoire, les télécoms ne connaissent pas la crise du Covid-19

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette année en Côte d’Ivoire, tout porte à croire que le secteur des télécommunications pourrait enregistrer un chiffre d’affaires de plus de 1000 milliards de Fcfa, pour la première fois de son histoire. En effet, la croissance a été assez forte durant les 9 premiers mois de l’année pour rendre probables de telles prévisions.

Selon les derniers chiffres communiqués par les opérateurs du secteur des télécoms sur les bords de la Lagune Ebrié, l’année 2020 pourrait être l’une des meilleures jamais connue en Côte d’Ivoire. En effet, le chiffre d’affaires enregistre une hausse de près 8% durant les neufs premiers mois de l’année, à 749 milliards de Fcfa, soit près de 1,14 milliard d’euros contre 695 milliards de Fcfa, sur la même période de 2019.

Ces chiffres qui contrastent avec la crise du Covid-19 s’expliquent paradoxalement par les mesures sanitaires qui ont forcé les entreprises au télétravail et par conséquent à une surconsommation des services internet et de la téléphonie mobile.


Cette tendance à la hausse qui a légèrement ralenti durant le troisième trimestre après avoir connu une très forte croissance de 30% durant les six premiers mois marque un vrai tournant dans le secteur au niveau de la premier puissance de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa). En effet, pour la première fois, la barre des 1000 milliards de dollars pourrait être dépassée à la fin de l’année, si la tendance observée se poursuit, d’autant que le dernier trimestre correspond naturellement à une forte consommation en services de communication.

Partager.

Répondre