Dernières nouvelles
Accueil » A la une » “Des milliards en jeu : L’avenir de l’énergie africaine”, le nouvel opus du PDG de Centurion

“Des milliards en jeu : L’avenir de l’énergie africaine”, le nouvel opus du PDG de Centurion

Le fondateur et P-DG du cabinet juridique de Centurion, NJ Ayuk, persiste et signe. Lui qui affirme depuis des années que les ressources pétrolières et gazières de l’Afrique peuvent alimenter la revitalisation socio-économique de l’ensemble du continent, rédige un nouveau livre sur le pétrole et le gaz en Afrique dans lequel, il explique comment faire.

NJ Ayuk fondateur et PDG du cabinet juridique de Centurion

NJ Ayuk, fondateur et PDG du cabinet juridique de Centurion

En effet, le livre “Des milliards en jeu : l’avenir de l’énergie africaine”, qui doit paraître en octobre 2019, regorge d’idées captivantes et utiles, d’histoires, d’exemples et d’informations que les Africains peuvent utiliser pour prendre en main leur avenir, des nouveaux modèles de gestion des revenus pétroliers au développement de centrales électriques alimentées au gaz, des techniques de transaction aux stratégies d’affaires qu’Ayuk a utilisées avec succès auprès des multinationales et des gouvernements africains. Le livre aborde également d’autres thèmes tels que l’importance d’inclure les femmes dans le leadership pétrolier et gazier, la monétisation des ressources pétrolières, les investissements américains dans le pétrole et le gaz africains à l’ère du président Trump, le contenu local (local content), les problèmes de sécurité énergétique, les nouvelles sociétés africaines qui redistribuent les cartes du jeu, et les valeurs que les pays africains réalisent en participant, entre autres, à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Selon Ayuk, l’un de ses principaux objectifs lors de la rédaction de ce livre est d’inspirer un dialogue sain sur l’avenir du secteur de l’énergie en Afrique, qui connaît de nouveaux changements au Nigeria, au Sénégal, au Ghana, au Kenya, au Sud-Soudan, en Algérie, en Ouganda, au Congo, en Guinée Equatoriale, au Cameroun, au Gabon, en Afrique du Sud, en Angola, en Libye, au Niger, en RDC, au Tchad, en Mauritanie et en Tanzanie et de nombreux nouveaux venus.

Centurion Law bientôt coté en bourse 

Le groupe juridique et de conseil Centurion devrait devenir le premier cabinet de conseil en droit et en énergie africain à être coté en bourse cette année, alors qu’il se prépare à rejoindre l’une des principales bourses de valeurs d’Europe.

C’est une étape naturelle pour Centurion, compte tenu de la forte part de marché du groupe dans le secteur du pétrole et du gaz en Afrique subsaharienne et de son activité accrue ces dernières années.

L’année dernière, Centurion a acquis IMANI-African Lawyers on Demand pour lancer Centurion Plus, le modèle de services juridiques flexibles de premier plan en Afrique, qui offre des coûts compétitifs et des services juridiques flexibles efficaces à travers le continent. Grâce à Centurion Plus, les entreprises clientes à travers l’Afrique peuvent choisir parmi un groupe d’environ 190 avocats à la demande soigneusement sélectionnés pour des services juridiques temporaires et basés sur des projets particuliers. 

« Centurion s’est toujours distingué par sa capacité à s’adapter au changement, à conclure des accords et projets, et à être panafricain et pro-africain », a déclaré le PDG NJ Ayuk. « Le marché juridique africain a beaucoup changé et nous sommes fiers d’être un chef de file des transformations juridiques en Afrique. Nous envisageons notre cotation dans quelques mois et nous sommes vraiment ravis de cette nouvelle phase de croissance pour la société et pour nos clients. “

Centurion Law Développement durable Energies NJ Ayuk

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Impulse