fbpx

Engrais : mauvais perdant, l’américain Mosaïc accuse le géant marocain OCP de concurrence déloyale

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Difficile d’être un groupe africain leader mondial du marché international d’engrais, tant la concurrence est rude. Si en plus, les rivaux du secteur lui savonnent la planche et lui mènent la vie dure, la tâche pour lui n’en est que plus compliquée. L’histoire que vit actuellement le groupe OCP aux Etats-Unis en est la parfaite illustration.

En effet, le géant marocain très agressif sur le marché américain des engrais est accusé de concurrence déloyale par son principal rival, le groupe Mosaic. Ce dernier ignorant l’accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis a même demandé que les engrais marocains soient taxés. L’affaire remonte au mois de juillet dernier, quand Mosaic a demandé auprès de la Commission américaine du commerce international que les produits d’OCP Group soient lourdement taxés, prétendant qu’ils bénéficiaient de subventions qui leur permettaient d’être plus compétitifs.

Quel pays africain est assez riche pour subventionner ses produits devant être vendus à l’étranger ? Evidemment aucun ! Mais l’administration de Donald Trump en fera fi et demandera l’ouverture d’une enquête. La suite est sans surprise, mais si Donald Trump n’est plus aux commandes… Le département du Commerce américain (USDC) a rendu, hier mardi 9 février, sa décision finale et demande ainsi qu’une taxe de 19,97% soit appliquée sur les engrais vendus aux agriculteurs américains par OCP Group.

Cela signifie que l’administration de Joe Biden s’apprête à suivre la voie tracée par celle de Donald Trump selon le sacro-saint principe de continuité, au grand dam d’une entreprise africaine modèle.

D’autres concurrents de Mosaic sont certes concernés par les recommandations du département du Commerce, mais leurs pays d’origine ne sont pas liés par des accords de libre-échange comme pour le Maroc. En effet, les Russes EuroChem et PhosAgro verront s’appliquer sur leurs exportations vers les Etats-Unis une taxe de 47,05% et 9,19%.

Partager.

Répondre