fbpx

Ethiopie VS Egypte : Barrage du Nil, l’inacceptable dérive de Trump

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A quoi joue le président américain ? En pleine campagne électorale, il s’est fendu d’un inacceptable écart concernant le mégabarrage éthiopien sur le Nil en affirmant que l’Egypte pourrait le « faire sauter ». Des propos jugés « irresponsables » en Ethiopie.

Alors qu’il cherche coûte que coûte à arriver à la normalisation des relations entre les pays arabes et Israël, Donald Trump s’est permis l’une de ces petites phrases dont lui seul a le secret.

« C’est une situation très dangereuse, car l’Egypte ne sera pas en mesure de vivre de cette façon », a-t-il déclaré à des journalistes au cours d’un échange téléphonique, vendredi 23 octobre. Et d’ajouter : « Ils (les Egyptiens) finiront par faire sauter le barrage. Je le dis haut et fort : ils feront sauter ce barrage. Ils doivent faire quelque chose ».

tinmar 970

Evidemment, les dirigeants éthiopiens n’ont pas laissé passer cette dérive dangereuse du président américain qui visiblement cherche à embraser une situation déjà très compliquée. Le ministre éthiopien des Affaires étrangères Gedu Andargachew a convoqué l’ambassadeur américain Michael Raynor pour exiger une clarification de tels propos.

« L’incitation à la guerre entre l’Ethiopie et l’Egypte par un président américain en exercice ne reflète ni le partenariat de long terme et l’alliance stratégique entre l’Ethiopie et les Etats-Unis, ni n’est acceptable au regard des lois internationales relatives aux relations entre Etats, » a déclaré le chef de la diplomatie éthiopienne dans un communiqué, après sa rencontre avec le représentant américain.

Auparavant, le Premier ministre éthiopien avait également dénoncé des « menaces belliqueuses » qui veulent que l’Ethiopie cède à des « conditions abusives ». Alors que l’ancien Premier ministre Hailemariam Desalegn a dit sur Twitter que « cet homme (Trump) ne sait pas de quoi il parle, l’Ethiopie et les Ethiopiens ne cèderont jamais à la menace ».

En réalité Trump en ignorant de la géostratégie africaine ignore que l’Ethiopie est l’unique empire qui a vu se succéder à sa tête 255 souverains et qui n’a jamais été colonisé, ni par les Perses, ni par les Arabes, ni par les Turcs et encore moins par les Européens. Les Egyptiens ne le savent que trop bien et ne prendront pas le risque de s’attaquer à ce barrage et à cet empire multi-millénaire.

Partager.

Répondre