fbpx

Financement des PME et projets structurants : La BOAD injecte 50 milliards de FCFA dans 3 pays.

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion de sa 119e session ordinaire, le 24 novembre 2020, le conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé de nouveaux engagements pour un montant global de 50 milliards de FCFA (76,33 millions d’euros). C’était sous la présidence de Serge Ekue, Président de la BOAD et de son conseil d’administration.

 

siège de la BOAD

Siège de la BOAD

Au cours de cette réunion, le Conseil a examiné et approuvé cinq (05) nouvelles opérations pour un montant de 50 milliards FCFA, portant à 6 228 milliards FCFA, le total des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le démarrage de ses activités opérationnelles en 1976. Les cinq projets retenus devront bénéficier chacun de 10 milliards de FCFA (15,26millions d’euros). Il s’agit du Projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants (ProSeR), Phase 1 au Bénin. Un projet qui vise à contribuer à l’amélioration des productions animales et à la gestion rationnelle des exploitations.

On note également le Projet de réhabilitation des aménagements hydroélectriques de Sélingué et de Sotuba au Mali qui va permettre la fourniture régulière de l’énergie électrique à moindre coût. Deux banques maliennes bénéficient aussi de la mise en place d’une ligne de refinancement dans le cadre du programme de relance des activités des entreprises de l’UEMOA suite à la crise sanitaire liée au Covid-19. Il s’agit de la Banque Malienne de Solidarité (BMS) et de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA). Il ressort enfin des prêts autorisés, le projet de mise en place d’une troisième ligne de refinancement en faveur de Coris Bank International SA (CBI SA) au Burkina Faso. La ligne est destinée au refinancement de projets d’investissements productifs dans les secteurs éligibles au financement de la Banque et s’inscrit dans le cadre du troisième programme initié par la BOAD et la KFW visant à soutenir les micros, petites et moyennes entreprises de l’UEMOA en améliorant leur accès aux moyens de financement par le canal du secteur bancaire commercial.

Lors de la clôture des travaux, le Président Serge Ekue a tenu à remercier les parties prenantes pour leur mobilisation et les moyens techniques mis à disposition pour cette session.

Partager.

Répondre