fbpx

France : Koffi Olomidé risque 8 ans de prison

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La star de la rumba congolaise Koffi Olomidé comparaissait ce mardi 26 octobre devant la justice française dans la région parisienne pour des accusations de viol, séquestration de plusieurs anciennes danseuses de son groupe et organisation de l’émigration clandestine vers la France.

Au terme d’une longue audience qui a duré jusqu’à trois heures du matin, le procureur général a requis une peine de 8 ans de prison ferme contre Koffi Olomidé tandis que ses avocats ont plaidé la relaxe de leur client. Le verdict est attendu le 12 décembre prochain.

Koffi Olomidé et ses danseuses


La star congolaise est un personnage controversé depuis qu’il avait affiché publiquement son soutien à l’ancien président Joseph Kabila, un choix qui lui a valu l’hostilité des «combattants», des opposants radicaux en Europe qui se sont juré d’avoir sa peau en lui interdisant de se produire sur le Vieux continent y compris en recourant par des manifestations violentes. Pour la même raison, plusieurs autres vedettes de la musique congolaise sont déclarées personae non grata par la frange la plus radicale de la diaspora de la RDC résidant en Europe.

 

Partager.

Répondre